enchantement

lundi, mai 01, 2006

Guillaume's sisters



Je continue donc mon histoire...

L'école et les cours de plongée terminés, je pouvais enfin profiter de voyager dans mes îles... et pour cela un renfort!

La soeurette a débarqué le 15 février pour un mois. Avec l'aide de nos deux gardes du corps (Pepe et Vigil) l'aventure nous attendait...

Camping sur une plage déserte, randonnée découverte des tortues géantes, expédition à Isabela (la plus grande île de l'archipel), boat trip et gerboulette dans la baie de Santa Cruz (là où j'habite), plongée à Gordon Rocks (là où habitent les requins marteaux) et j'en passe.


De ce mois passé en compagnie de ma soeurette, je crois que la semaine passée à Isabela restera à jamais gravée dans ma mémoire.

Depuis que je vis aux Galapagos, on me dit qu'Isabela est la plus belle île... et maintenant, je ne peux pas le nier!

Petit village au bord de la mer, Puerto Vuillamin est ce que l'on attend des Galapagos: sauvage, authentique, charmant.
Le village a su se préserver du tourisme, ce que Puerto Ayora n'a pas su faire. Et la preuve est que pas besoin d'aller bien loin pour rencontrer les habitants les plus inattendus...

Les flamants roses on les trouve entrain de manger au milieu du village et les pinguins batifollent dans l'eau du petit port.



Entre plage et volcan, il y en a pour tous les goût.



Cinthia, par exemple, a particulièrement apprécié la petite cabane où nous avons passé la nuit après l'ascencion du volcan Sierra Negra (celui qui a entré en éruption en novembre 2005) à cheval. Le seul problème c'est qu'elle n'a pas eu le temps de donner des noms à toutes ces nouvelles copines (à 8 pattes). Par contre, les poules on peut pas dire qu'elle s'en est fait des copines... puisqu'elle a dû plumer notre souper!!!... Et oui la Cinthia nous avait caché ses dons d'aventurière. Au Galapagos, on l'appelle "Cinthiana Jones"!!!
Après cette folle semaine, on est rentré clandestinement sur un bateau de cargaison parce qu'on avait plus un rond!!! Mais comme on dit ici, "chiro pero feliz".



Après ce mois passé en compagnie des indiens des îles, la Cinthia elle voulait plus repartir et moi j'ai dû consoler la soeurette qui partait et son indien des îles qui restait...

2 Comments:

Blogger saratatouille said...

désolée mais c'est pas clair là!! faudrait-il comprendre que le bel (magnifique!) indien des îles de cinthia est le charmant idalgo qui pause ci-dessus en sa compagnie??!! si c'est le cas pas dégeulasse hien les latinos??!! on critique on critique et après on récolte... non mais!!

mas fotos del tuyo!! no seas egoista!!!
besos

3:32 AM  
Blogger kimounette said...

Un petit proverbe qui m'a fait penser à toi poulette... Pour te dire que t'as tellement eu raison !!! On ne vit qu'une fois !!!

"Aussi longtemps qu'il existe un endroit où il y a de l'air, du soleil et de l'herbe, on doit avoir regret de ne point y être. (Surtout quand on est jeune.)"

Inconnu.

Bisous ensoleillés de Vancouver.

2:46 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home